Département de la HAUTE GARONNE (31) 
Ville de TOULOUSE

Affaire : STAK ("P2B", "VAD"...)

PIECES JOINTES :    
   

PROCES VERBAL DE CONTRAVENTION

Le 15 février 2004 à TOULOUSE,
Vu les articles :

L.322.1 et suivants du nouveau code pénal,

NATURE DE LA CONTRAVENTION : 
Peintures dans les rues de Paris et sa région... 

 
 

 

IDENTITE DU CONTREVENANT :          

Ton blaze ?
Stak...

Ton âge ?
Je suis né en 1972, a toi de faire le calcul...(euh alors...2004-1972...euh...voyons je pose 3 et je retiens 1...ça nous fait du 31/32 ans!-ndlr)

Ton crew ?
P2B (Poseurs de Bombes) et VAD (Virils Actifs Dangereux!!) pour les principaux...

Site Internet ?
www.vivastak.fr.st et quelques autres undercover...

Ville ?
Paris, Capitale de la France!

Ville d'origine ?
La banlieue mon gars.

Où, quand, avec qui tu as commencé à peindre ?
1ere pièce avec Colorz, fin des années 80.

Des influences ?
Tous sauf les USA!

Le graff a-t-il été un moyen de te forger une identité ?
Pas besoin du graff pour ça!

Pourrait-on dire que tes peintures sont une image de toi, une partie de toi ?
Elles sont en effet le reflet de ce que je suis, elles racontent beaucoup de choses...aujourd'hui encore plus, parce que mon travail est très différent de ce que j'ai pu faire dans le passé...

Quelles sont tes motivations pour peindre ? C'est pour faire passer un message ou pas ?
Ma première motivation est artistique! Et forcément la seconde est de faire passer des messages.

Si le graff est vraiment un plaisir personnel est ce que la reconnaissance n'est pas indispensable ?
La reconnaissance peut être un moteur…mais souvent les mecs n'ont qu'un seul but, passer dans les magazines. Aucun intérêt.

As-tu déjà songé à arrêter ?
Non pas vraiment...

T'as déja posé dans d'autres pays ?
Oui j'ai pas mal peint en Europe...

Peut-on dire que le voyage forme le graffiti?
Je ne sais pas si le voyage forme le graffiti, mais peindre ailleurs que chez soi est toujours une belle aventure…

Peins tu toujours à la bombe ?
A la bombe, ou à l'acrylique...du noir c'est du noir!

Quand tu revois ce que tu faisais à tes débuts, tu en penses quoi ?
Je n'aime pas toutes mes pièces, mais ça va j'ai vu pire chez d'autres !

Tu penses que tu as développé ton propre style à ce jour ?
Je pense que j'ai développé un travail personnel…et je poursuis mon chemin…

Que peut-t-on dire de ton style de peinture ?
Minimaliste. Je déteste la décoration !

Tu peins assez souvent. Tu n'a jamais peur de la répétition ou d'être à court d'idées ?
J'expérimente, donc je cherche… je ne suis jamais a court d'idées, parce que j'ai toujours un truc à dire.

Ta vision du graffiti a-t-elle changé depuis tes débuts ?
Oui, forcément. Au début je faisait du graffiti traditionnel, des lettres. Aujourd'hui mon travail a évolué. Je me fout d'écrire mon nom, je ne suis plus vraiment un graffeur, je me définis plus comme un artiste qui travaille dans les domaines liés au graffiti. J'utilise mon passé lié au graffiti pour développer de nouveaux projets, dans lesquels j'utilise du texte, de la vidéo…. Depuis 3 ans mon travail oscille entre art contemporain, publicité, mode, et graffiti. Et je puise mes inspirations dans ces différents domaines.

C'est quoi ton style préféré?...flop, wild style, persos...? Pourquoi ?
Le graffiti classique me fait chier, mais bon a choisir je préfère le tag !

Tu penses quoi du gravage, des stickerz et des collages ?
Le gravage et le collage ne m'intéressent pas.
J'ai utilisé les autocollants dans plusieurs de mes projets. Mais bon, un sticker posé dans la rue ne fait pas automatiquement de toi un artiste !

Et du pochoir ?
C'est un truc pour les vieux has-been des années 80. Les seuls valables a mes yeux sont ceux de Banksy ou de AOUW.

Un writer ou crew que tu estimes particulièrement ?
Ca devrait aller vite : le 1 er nom qui me vient est Hnt. Mais il y en a quelques autres…

Quelle est ta vision des plus jeunes ? Que penses-tu de la nouvelle vague ?
Le street art c'est tout et n'importe quoi, pas grand chose d'intéressant là-dedans. Beaucoup de facilité, pas beaucoup d'innovation. 3 affiches collés dans la rue ne feront jamais d'eux des artistes. La plupart n'ont aucun passé dans le graffiti, ils ont découvert le « street art » il y a 3 ans. Quand ce ne sera plus à la mode, ils se remettrons à faire du skate.

Les personnes qui pour toi ont bien fait avancer le mouvement graffiti sur Toulouse ?
…les bordelais et les parisiens qui y sont venus peindre ! Et puis Sike & Soone !

Quand peins-tu et pourquoi ?
Quand je le sens…Ma vie c'est avant tout du fun…Aucune contrainte !

Es tu du genre solitaire ou à bouger en groupe ?
En groupe bien sur !

Que penses-tu du niveau actuel du graffiti à Toulouse ?
Un peux trop wildstyle a mon goût !

Que penses-tu de l'état d'esprit des writers locaux ?
J'ai toujours des amis ici…

C'est quoi qui t'énerve dans le graff ?
…les murs à thèmes !

T'as un esprit vandale " retourne tout ce que tu trouves " ou t'as des limites quand même ?
J'ai un esprit « je fais ce que j'ai envie de faire lorsque j'ai envie de le faire »…

Tu arrives à " vivre " du graffiti ou tu as d'autres activités en parallèle ?
Je fais un truc qui est en relation directe avec le graffiti…

En tant qu'artiste quel serait ton futur idéal ?
Etre rémunéré pour faire une installation dans le cadre d'une expo au même titre qu'un dj lorsqu'il joue lors d'une soirée…

Que penses-tu du "graffiti-business" ( exposer ses toiles, constituer sa ligne de vêtements...) ?
Chacun fait ce qu’il veut…Je ne suis pas contre le fait de gagner de l’argent en faisant ce que tu aimes. Il faut juste que cela soit fait de manière intelligente.

Ton meilleur moment dans le graff ?
Les (bonnes) rencontres.

Un mot sur ce que tu penses sur la politique de nettoyage à Toulouse ?
Ca fait de la place, non ?

Un p'tit mot pour Douste ?...et pour Sarko?
Chacun son boulot…celui du second est dégueu.

Des projets pour bientôt ?
Des expos…

Te sens tu affilié au mouvement hip-hop ?
A fond ! non, je déconne !!…

Un dernier mot ?
NO happy shit !!


 
   
  Hit-Parade