Département de la HAUTE GARONNE (31) 
Ville de TOULOUSE

Affaire : KAT ("Hanky Panky Girls")

PIECES JOINTES :    
   

PROCES VERBAL DE CONTRAVENTION

Le 01 Juillet 2002 à TOULOUSE,
Vu les articles :

L.322.1 et suivants du nouveau code pénal,

NATURE DE LA CONTRAVENTION : 
Peintures dans les rues de Toulouse, Niort,Colomiers... 

 
 

IDENTITE DU CONTREVENANT :          

Ton blaze ?
KAT

Ton âge ?
30 ans.

Ton crew ?
HANKY PANKY GIRLS (HPG)

Site internet?
www.katpainting.com

Ville ?
Toulouse

Où , quand , avec qui tu as commencé à peindre ?
J'ai commencé à peindre en juin 1993 avec VAN dans un squatt de Toulouse nommé "le styl" .

Des influences ?
Les peintures murales ndébéle, Keith Haring, le graffiti, Ernest Pignon-Ernest, les médias….

Quelles sont tes motivations pour peindre ?C'est pour faire passer un message ou pas ?
Ma peinture murale veut être un message positif. Je veux embellir les murs de mes personnages et mes animaux.
Je peins sur les murs des femmes en compagnie d'animaux ou de leurs amis pour évoquer des messages d'amour, de tendresse.

Le graff a-t-il été un moyen de te forger une identité ?
La peinture murale est un moyen d'expression trés fort.
Le fait de peindre dans la rue, de vouloir intégrer mon propre univers coloré dans la ville est une affirmation de mon identité.

Pourrait-on dire que tes peintures sont une image de toi, une partie de toi ?
Mes peintures viennent de mon imagination, d'images vécues que je retranscris dans mon univers.

Si le graff est un plaisir personnel,la reconnaissance n'est elle pas indispensable ?
La peinture murale est avant tout un plaisir. Elle me permet de partager des moments forts avec des gens et c'est la reconnaissance la plus importante.

As tu déjà songé a arrêter ?
Non.

Qu'est-ce que le graffiti idéal pour toi ?
Le graffiti idéal pour moi est celui qui reste libre et gratuit.

Qu'est-ce qui te fait peindre ?
Peindre dans la rue est venue de l'envie d'intégrer mon univers coloré dans la ville et d'avoir une reconnaissance directe avec les gens.

Le lieu où tu peins est-il important ?
Oui, le lieu que je choisis est stratégique et dégage souvent de la poésie.

Peins tu toujours au pinceau ?
Oui.

Tu penses que tu as développé ton propre style à ce jour ?
Je pense avoir trouvé mon propre style dans les proportions de mes personnages et dans dans mon univers composé d'animaux fantastiques.

Quand tu revois ce que tu faisais à tes débuts, tu en penses quoi ?
C'est une des périodes que je préfére!

Quels sont les meilleures productions que tu as réalisées dans la rue ?
Va voir mon site dans la partie 2000-2002...

Quelle est ta vision des plus jeunes ? Que penses-tu de la nouvelle vague ?
Je ne les connais pas du tout...

En ce moment sur la région Toulousaine tu remarques qui en particulier ?
Je remarque les AL et puis d'autres crews qui se veulent vandales et super actifs sont plutôt présents en ce moment...

Quelle est ton approche selon les différents supports (murs, toiles , toit...) ?
Selon les supports, la peinture raconte des histoires différentes.
Sur un toit, ce sera plutôt l'effet surprise, l'exemple de l'éléphant rose dessiné sur un toit en compagnie de NOE.
Pour le mur, ce sera un jeu entre l'espace urbain et mes personnages colorés.
Pour la toile, c'est une recherche vers un univers plus narratif, plus poétique avec ses petits formats.

Tu préfères plus peindre en légal ou tu kiff de peindre en vandale ? Pourquoi ?
J'ai toujours peint pour mettre en scène mes personnages en ville et apporter de la couleur.Ce n'est pas du vandalisme.

Tu arrives à " vivre " du graffiti ou tu as d’autres activités en parallèle ?
Je dessine tous les mois grâce à la reconnaissance de la peinture murale mais j'ai d'autres activités en parallèle.

En tant qu'artiste quel serait ton futur idéal ?
Ne faire que ça!

Tes toiles attirent un public différent, qui est aussi très critique… Qu'est-ce qui les attire ?
Ce qui les attire, c'est de retrouver mes personnages dans une autre ambiance, avec plus de poêsie et de pouvoir suivre mon évolution sur ce support.

Ton meilleur moment dans le graff ?
Les jams où il fait chaud et où tout le monde est là pour passer un bon moment.

Un mot sur ce que tu penses de la politique de nettoyage à Toulouse ?
D'un côté, cela renforce le vandalisme puisque c'est l'acte le plus rapide dans le graffiti, de l'autre les graffiti en couleurs ainsi que mes peintures sont de plus en plus rares puisqu'ils sont effacés même en étant autorisés!!!
Alors pour les fans de graffitis en tout genre, retrouvez votre curiosité naturelle et allez vous promener dans les squatts!!!!


 
   
  Hit-Parade